Quand l’humanité se rendit compte que le libre arbitre n’était qu’une illusion, elle plébiscita une IA pour régir la société de manière équitable. Jusqu’au jour où celle-ci décréta que l’espèce humaine était un virus à éradiquer, pour la survie de la planète.