Afrique 50, un reportage sur le colonialisme français dans les années 50

Afrique 50. Un reportage tourné en 1949, par René Vautier un journaliste militant anti-colonialiste, et accessoirement résistant pendant la 2nd guerre « mondiale ». « Ici se trouvait le village de Plaka, dans le nord de la Côte d’Ivoire. Le chef du village n’a pu payer un reliquat d’impôt, 3700 francs. Le 27 février 1949, à 5h00 du matin, les troupes sont venues, elles ont cerné le village, elles ont tiré, elles ont brulé, elles ont tué. [Voir plus]

Ne devraient-on pas renvoyer les noirs aux champs ?

Avertissement : lisez jusqu’à la fin ;-)

Je veux dire, si on mettait de côté le politiquement correct et le bourrage de crâne anti-raciste actuel. Le physique des noirs est particulièrement adapté au travail physique, notamment aux champs, c’est une prédisposition naturelle. Puis il n’y a qu’à parler avec eux pour se rendre compte que la majorité d’entre eux est nettement moins cultivée que les blancs, ils ne sont pas adaptés au travail intellectuel, dans les bureaux. D’ailleurs ça a été une erreur de les autoriser à accéder à ce type de poste, surtout les postes de direction, ils prennent des décisions stupides et irrationnelles. Preuve en est, lorsque les noirs travaillent aux champs l’économie du pays se portait beaucoup mieux et il y avait du travail pour tout le monde.

Ça vous choque ? Ces propos sont inacceptables ?

[Voir plus]

Le « Libre » c’est comme le Bio

Il y a une phrase dans l’article de Fred sur l’éternel sujet du « bureau Linux » qui m’a fait tiquer :

et qu’on arrête de me sortir le « tu n’as qu’à choisir du compatible et rien d’autre »

En lisant ça je me suis donc fait cette réflexion : c’est comme pour tout, tant qu’il y a des gens pour acheter de la merde, il se vendra de la merde. C’est un peu comme les produits bio, d’où le titre, dont tout le monde sait que c’est bien, et que c’est ce qu’il faut privilégier. Quand bien même les produits peuvent être plus chères, moins jolis, voir même moins bon gustativement, c’est un sacrifice qu’on consent à faire (ou au moins à admettre qu’il faudrait faire) car il s’agit de notre santé et de celle de la planète.

[Voir plus]

Les frondeurs PS ça n'existe pas

Ce qui était une supposition est désormais une certitude, les frondeurs au PS ça n’existe pas. C’est une masquarade pour faire croire qu’il reste des gens de gauche au PS, et que vous amis gauchistes pouvez continuer à voter pour le PS dans l’espoir de jours meilleurs. La preuve :

[Voir plus]